Histoire

août 18, 2021

La collaboration est cruciale afin de résoudre la crise du logement…. Voici pourquoi

A cup of coffee with a world map as latte art

Evergreen

Aperçus du Café mondain du programme de soutien au Défi de l’offre de logement

Plus tôt cet été, la Société canadienne d’hypothèques et de logement et Evergreen ont tenu un Café mondain auquel ils ont convié des participants du secteur du logement et du secteur civil pour partager des connaissances et explorer l’éventail des enjeux abordés au cours du deuxième cycle du Défi de l’offre de logement de la SCHL, Démarrage : Étapes préalables à l’aménagement.

Le Défi de l’offre de logement de la SCHL invite les candidats à proposer des solutions dans le but de réduire ou d’éliminer les obstacles à la nouvelle offre de logements. La solution à la crise du logement au Canada résidera dans la créativité et la coopération. Plus de 50 personnes se sont réunies afin de prendre part à une série de discussions de type « table à café ». Vous pouvez regarder les séances d’introduction et de reprise dans la salle principale du Café mondain en ligne. Nous avons ainsi réuni les faits saillants à partir des notes prises au cours des neuf discussions non enregistrées qui se sont déroulées lors de la séance en anglais. Les auteurs restent anonymes.

Question 1: Quelles sont, au cours des étapes préalables à l’aménagement, les pratiques exemplaires qui favorisent l’aménagement efficace, efficient et opportun de logements?

La participation de gens de partout au Canada s’est révélée inestimable au moment de relever les pratiques exemplaires pour soutenir l’aménagement de logements, puisqu’ils pouvaient chercher dans les différentes municipalités des exemples de ce qui fonctionne (et qui ne fonctionne pas).

Un des exemples qu’on a présentés concerne l’utilisation, à Calgary, d’échéanciers personnalisés en matière de logement abordable, ce qui simplifie les processus d’approbation de la ville et peut réduire de quatre à six mois le délai d’aménagement. Un participant a décrit le YWCA de Banff  comme étant un succès, entre autres grâce au processus de consultation communautaire dans le cadre du processus d’aménagement, ce qui a éliminé le besoin d’appels plus loin en cours de route. L’intérêt porté à la façon de faire à l’étranger s’est également révélé utile, alors qu’on a présenté le système de co-conception de Munich comme un exemple positif, puisque les résidents participent à toutes les étapes, de la conception à la conclusion du projet.

Question 2 : De quelle façon peut-on améliorer les partenariats entre les secteurs au cours des étapes préalables à l’aménagement afin de favoriser les options et les résultats en matière de logement?

Les participants des différents secteurs ont été en mesure de présenter leurs points de vue sur les obstacles et les motivations uniques qui définissent les approches des différents intervenants. Comme un participant l’a souligné, le rôle du gouvernement municipal devient essentiel lorsqu’on parle de mandats de contrôle du territoire, alors que les gouvernements de moindre envergure semblent en mesure de mieux se mobiliser lorsque vient le temps de prendre des décisions et de mettre en branle des projets abordables en matière de logements. Un autre participant a précisé qu’un obstacle que doivent surmonter les communautés rurales est de trouver le service municipal qu’on devrait approcher en matière de logements.

Les participants ont insisté à maintes reprises sur l’importance de la confiance lorsque vient le temps de bâtir des partenariats efficaces. Un participant a reconnu que les communautés peuvent ne pas faire assez confiance au secteur privé, alors qu’il serait utile de surmonter cet obstacle. « Les partenariats entre les promoteurs et les fournisseurs de logements abordables peuvent améliorer l’implication communautaire au cours des processus d’aménagement et rehausser la perception de la marque chez les promoteurs, » ont-ils déclaré. Plusieurs ont reconnu que la confiance reposait sur une vision commune claire entre les partenaires. « Lorsqu’on a un but commun, cela ressemble moins à une transaction et davantage à une relation. Vous êtes préoccupé davantage par l’impact global du projet, par exemple, que par les intérêts financiers, »

Les partenaires éventuels se trouvent partout et représentent souvent la clé de la réussite d’un nouveau projet de logement. Les organisations de moindre envergure et les organismes à but non lucratif ont habituellement une connaissance intime de la communauté, mais ils ne possèdent pas les ressources financières d’un promoteur privé ou la motivation politique d’un bureau municipal. Une feuille de route claire sur la façon de bâtir de tels partenariats peut contribuer de manière cruciale à éliminer les obstacles.

Question 3 : Comment est-il possible d’intégrer les besoins des communautés locales de manière significative aux étapes préalables à l’aménagement?

Comme un participant l’a déclaré, les obstacles à la construction de logements abordables (comme l’achat d’un terrain et les restrictions en matière de zonage) demandent tellement de temps et de ressources qu’on voit souvent l’implication communautaire comme une solution après coup. Les voix de la communauté doivent être centralisées volontairement.

Les participants ont affirmé que la transparence, la constance et l’accessibilité sont essentielles lorsqu’on s’implique auprès des communautés. Les nouvelles technologies peuvent également se révéler utiles. L’impression 3D a permis de bâtir des maisons modulaires, mais un participant a affirmé qu’elle peut également servir à communiquer visuellement ce à quoi ressemblerait une nouvelle proposition. Un autre participant a déconseillé de négliger l’élément humain lors des étapes préalables à l’aménagement. « Allez au fond des valeurs des gens avant ou dans le contexte de l’engagement communautaire, » ont-ils dit. Un autre a ajouté: « ;La narration efficace démontre que ce que vous faites fonctionnera et fera vraiment la différence dans la vie des gens. »

Le Café mondain a démontré que la collaboration représente la clé lorsqu’on souhaite élaborer des solutions au Défi de l’offre de logement; il deviendra également la clé de leur mise en œuvre. En intégrant vraiment les besoins des communautés locales aux étapes préalables à l’aménagement, cela équivaudra à travailler à leurs côtés.

Voyez un enregistrement de l’événement en français ici.

Voyez un enregistrement de l’événement en anglais ici.

Apprenez-en davantage sur le Programme de soutien au Défi de l’offre de logement ici.

Accès libre

Continuez à lire, accédez à la bibliothèque complète de ressources et connectez avec d'autres en vous inscrivant dès aujourd'hui.