Skip to content
People are gathered in small groups underneath green trees in summer at the Grand Parade Square in Halifax, Nova Scotia.

March 22, 2021

Building a National Civic Commons Strategy: Insights from the Future Cities Canada Forum 2021

Français

At this pivotal moment, it’s time to regroup and refresh our approach to the Civic Commons.

Whether city builders were prepared for it or not, this past year has forced a collective re-think of our common purpose. Specifically, the pandemic continues to dramatically impact how we gather together within networks of public places and facilities – our Civic Commons. The old adage proved true: we don’t know what we’ve got, until it’s gone. Gathering together in public has proven to be a precious element of feeling connected to our communities, and it’s one we can no longer take for granted. 

It’s with this renewed focus in mind that Future Cities Canada is revitalizing our approach to our Civic Commons work, one that provided the foundation for Future Cities Canada to embark on its mission to catalyze transformative change in cities. We return to it now at this critical moment of shaping how cities will function, post-pandemic. It’s time to enter the second phase of building a cohesive, National Civic Commons Strategy for Canada. Future Cities Canada will advance a strategy to unlock the potential for Canada’s Civic Commons to be at the heart of our country’s recovery and resilience in the post-COVID era. We will build a shared vision, identify key levers for systems-level change, and work collaboratively to achieve the necessary legislative, policy, and/or programmatic reform. 

Last month, Future Cities Canada hosted our annual Forum, a gathering of over 60 partners, advisors and other civic leaders and key stakeholders from all sectors – public, private and non-profit –  to come together to identify possible levers for change, as well as common barriers that arise in this work.  Orit Sarfaty, Chief Program Officer at Evergreen, frames the purpose of the Forum as collectively identifying “What flips the switch to transform potential into reality.” 

Discussions had three areas of focus

  • Community hubs
  • Natural assets  
  • Health & wellness for children and seniors 

The aim for each area of focus was to identify the interventions required to most effectively press on the levers of change. What’s needed, by whom and where? What prevents us from creating change at the pace and on a scale to meet challenges? By sharing insights and wisdom across sectors, participants mapped out what enables this work, and what inhibits it.  

Key Learnings

  • Inclusive Civic Commons are made possible when communities have access to assets, power and capital -  Equity and Inclusion in our public spaces were strong themes at the Forum, with many participants emphasizing the need for inclusive citybuilding and planning processes right from the start of projects, rather than trying to ‘add’ inclusion considerations at a later stage. 

  • Community innovation and hyper-local Civic Commons projects are powerful, but need an enabling infrastructure and catalyzing vision to scale up efforts and impacts - Many participants talked about the tremendous promise of community-level action, and the connected opportunity to enable that work by cutting ‘red tape’, and making it easier for local leaders to collaborate and learn from each other.   

  • Creative, innovative and flexible capital and financing opportunities are critical to enable this work – We heard from participants that Civic Commons projects are often multi-faceted, and don’t necessarily fit neatly into existing funding structures.   

  • We need better ways to measure and document the resilience and other benefits of investing in community infrastructure – Many Forum participants highlighted the need for streamlined ways to capture the multiple and inter-connected benefits of investing in the Civic Commons, from improved climate resilience to social development and ecological services.   

As one Forum attendee, Diane Roussin, Project Director from The Winnipeg Boldness Project puts it, “When you create intentional, funded, structural space to develop relationships - that’s where trust gets built across different sectors. You need that solid trust to be able to take the risk and to experiment and to screw up and succeed.”  

The way forward

The Forum reinforced that our Civic Commons can be a powerful part of our response to the challenges cities face, especially in this moment of national recovery and renewal. In developing a National Strategy, Evergreen and Future Cities Canada partners will map our way forward in the context of some of the most pressing challenges and opportunities facing Canada's Civic Commons. These include: climate change & urban resilience; inequity, Anti-Black Racism, and Indigenous Reconciliation; and wealth and income inequality.  

With the right focus and investment, building and re-energizing community hubs can go a long way to improve quality of life and provide one opportunity to right historical injustices. The insights from the Forum will help to shape the design of upcoming Action Labs later in 2021, and put the wheels in motion for enacting a larger National Strategy. 

The Civic Commons is where we connect and build trust in community. What’s next will be about more than a patchwork of solutions – it will take sustained, bold and courageous effort from all of us, together. We can’t wait to get started. 

Élaboration d’une stratégie en matière de biens communs civiques à l'échelle nationale : Aperçus du Forum de Villes d’avenir Canada de 2021 

En cet instant crucial, le temps est venu de se regrouper et de rafraîchir notre approche en matière de biens communs civiques.

Que les bâtisseurs des villes s’y soient préparés ou non, la dernière année nous a obligés à repenser notre but commun. De manière plus précise, la pandémie continue d’avoir des répercussions dramatiques sur notre façon de nous réunir au sein des réseaux d'installations et de lieux publics – nos Biens communs civiques. L’ancien adage s’est révélé : nous ignorons ce que nous avons jusqu’à ce que nous le perdions. Un aspect précieux de ce lien que nous ressentons avec notre communauté, nous le vivons lorsque nous nous réunissons en public, mais il s’agit là d’un aspect que nous ne pouvons plus tenir pour acquis. 

C’est avec cet état d’esprit renouvelé que Villes d’avenir Canada revitalise notre façon d’aborder les biens communs civiques, de manière à jeter les bases qui permettront à Villes d’avenir Canada d’entreprendre sa mission qui consiste à catalyser un changement transformationnel dans les villes. Nous y retournons maintenant en ce moment déterminant de nos efforts qui visent à définir le fonctionnement des villes après la pandémie. Le temps est venu d’entreprendre la deuxième phase de notre projet qui consiste à élaborer une stratégie nationale cohérente en matière de biens communs civiques pour le Canada. Villes d’avenir Canada fera la promotion d’une stratégie visant à libérer le potentiel pour que les biens communs civiques se retrouvent au cœur de la reprise et la résilience de notre pays après la COVID. Nous créerons une vision commune, déterminerons les principaux leviers pour apporter des changements au niveau du système et travaillerons en collaboration afin de réaliser la réforme qui s’impose sur le plan des lois, des politiques et/ou des programmes. 

Le mois dernier, Villes d’avenir Canada animait notre premier forum, un regroupement de plus de 60 partenaires, conseillers et autres responsables civiques, ainsi que des intervenants clés de tous les secteurs – public, privé et à but non lucratif – qui se sont réunis pour identifier les leviers possibles du changement, ainsi que les obstacles communs qu’on rencontre en cours de route.  Orit Sarfaty, responsable en chef des programmes chez Evergreen, définit le but du Forum comme étant l'identification collective de « ce qui déclenche la transformation du potentiel en réalité ». 

Les discussions portaient principalement sur trois sujets 

  • Les carrefours communautaires 
  • Les biens naturels 
  • La santé et le bien-être chez les enfants et les aînés 

Chaque domaine d’intérêt avait pour but d’établir les interventions nécessaires pour agir de la manière la plus efficace possible sur les leviers du changement. De quoi a-t-on besoin, qui en a besoin et où en a-t-on besoin? Qu’est-ce qui nous empêche de créer un changement au rythme et de l’ampleur nécessaires pour relever les défis? En partageant les aperçus et la sagesse entre les différents secteurs, les participants ont établi ce qui permet la réalisation d’un tel travail et ce qui l’empêche.  

 Apprentissages clés 

  • Les biens communs civiques inclusifs deviennent possibles lorsque les communautés ont accès aux biens, au pouvoir et aux capitaux – L’équité et l’inclusion dans nos espaces publics étaient des thèmes très présents lors du Forum, alors que plusieurs participants ont souligné le besoin de méthodes inclusives pour bâtir des villes et en matière d’urbanisme dès le début des projets, plutôt que de tenter ‘d’ajouter’ des éléments d’inclusion à une étape ultérieure. 
  • Les projets d'innovation communautaire et de biens communs civiques sont puissants, mais on a besoin d’une infrastructure habilitante et d'une vision catalysante pour rehausser les efforts et les impacts – plusieurs participants ont parlé de la promesse incroyable de l'action commue et de la possibilité connexe afin de permettre ce travail en réduisant la ‘bureaucratie’ et en faisant en sorte que les dirigeants locaux puissent collaborer plus facilement et apprendre les uns des autres.   
  • Des possibilités créatives, innovatrices et flexibles sur le plan des immobilisations et du financement sont essentielles afin de réaliser ce travail – Nous avons entendu des participants dire que les projets de biens communs civiques ont souvent plusieurs facettes et qu’ils ne cadrent pas nécessairement bien dans les structures de financement actuelles.   
  • Nous avons besoin de méthodes améliorées pour mesurer et documenter la résilience et les autres avantages d’un investissement dans les infrastructures communautaires – Plusieurs participants au forum ont souligné le besoin de moyens simplifiés pour comprendre les nombreux avantages interreliés d’un investissement dans les biens communs civiques, allant d’une amélioration de la résilience au climat au développement social et aux services écologiques.   

Pour reprendre les mots de Diane Roussin, directrice du projet The Winnipeg Boldness, qui assistait au forum, « lorsque vous créez un espace structurel, volontaire et subventionné pour créer des relations - c’est alors que naît la confiance entre les différents secteurs. Vous avez besoin de cette confiance solide pour être en mesure de prendre le risque, d’expérimenter, de vous casser la gueule et de réussir. »  

Les prochaines étapes 

Le Forum nous a convaincus que nos biens communs civiques représentent un aspect puissant de notre réponse aux défis que doivent relever les villes, en particulier en cette période de reprise et de renouvellement à l'échelle nationale. En élaborant une stratégie nationale, Evergreen et les partenaires de Villes d’avenir Canada traceront la voie que nous suivrons dans le contexte de certaines des possibilités et certains des défis les plus urgents auxquels les biens communs civiques se retrouvent confrontés. Parmi ceux-ci, mentionnons les changements climatiques et la résilience des villes; l’iniquité, le racisme à l'endroit des Noirs, la réconciliation avec les Autochtones, ainsi que les inégalités sur le plan de la richesse et des revenus.  

En optant pour les bonnes priorités et en investissant de manière judicieuse, en créant des carrefours communautaires et en y réinjectant notre énergie, nous contribuerons grandement à améliorer la qualité de vie et nous aurons l'occasion de redresser les injustices de longue date. Les aperçus recueillis au cours du Forum contribueront à définir le concept des laboratoires d’action plus tard en 2021 et enclencheront le processus qui mènera à la mise en place d’une stratégie nationale plus vaste. 

C’est grâce aux biens communs civiques que nous connecterons les uns avec les autres et que nous bâtirons la confiance au sein de la communauté. Nous assisterons ensuite à plus qu’une mosaïque de solutions – nous devrons tous ensemble déployer un effort soutenu tout en faisant preuve d’audace et de courage. Nous sommes impatients d’entreprendre cet effort.