Skip to content
Calgary Skyline

March 24, 2020

Building community resilience

Français

Geoff Cape, 
Founder and CEO of Evergreen and one of the founding partners of Future Cities Canada

In a matter of mere days, and in some cases hours, we have experienced unprecedented disruption in how we live, play, work and connect with each other.

It has been challenging for everyone to see how a global pandemic can sweep across borders and hit home right here in Canada with tremendous effects on the every day lives of individual residents. During these extraordinary moments, the most pressing issues that cities and communities face – affordable housing, unemployment, mental health, access to nature to name a few – are intensified.

This kind of disruption signals a realization of our interconnectedness: person-to-person; person-to-place and person-to-planet. We each have a role to play in how our city and natural ecosystems respond to disruption. Across the globe, we are each being asked to take extraordinary actions for community benefit. This may be one the greatest tests in how we succeed in moving forwards collectively.

Testing how we connect with one another

The now familiar concepts of social distancing and self-isolation have given way to a much more powerful approach - social solidarity.

I am inspired by the helpers, the extraordinary actions that have rapidly risen to the surface: neighbours supporting neighbours; cities supporting its most vulnerable (the frontline healthcare workers, hourly workers, the elderly, the homeless); and residents seeking new ways to connect with one another when we must be physically separated.

It’s far from business as usual. Like many of you, I am working remotely taking full advantage of electronic means to stay in touch with others. For organizations of all sizes, from charities to the private sector, this period of time will drastically change the way in which we gather, share information and navigate this new space. Future Cities Canada founding partner Community Foundations of Canada has put together a number of online resources and workshops to help other community foundations operate during this crisis.

It is only the beginning of a new era of how we connect with each other. As we adjust to a new more virtual reality, and then re-adjust afterwards, we will need to continue to ask ourselves, how can we better connect to improve our quality of life --- both individually and collectively.

Innovation to build urban resilience

Disruption provides opportunity. Already we are seeing innovation in a moment of crisis. Distilleries have converted production to create hand sanitizers, Calgary hotels giving accommodation to homeless and vulnerable, car manufacturers are re-tooling to build medical equipment.

When a global solution is required, the Canadian tech community rises to tackle the outbreak with a growing list of initiatives – among them, platforms to spread the right information more quickly, companies increasing production of life-saving ventilators and software that create clinical decision support tools to be used by healthcare. No doubt that we will continue to see data and technology advance solutions to some of the pressing issues this pandemic presents.

Community is paramount

City life is deeply rooted in shared public space.

The efforts to slow the spread of COVID-19 has struck a very personal note as we have suspended the public programs at Evergreen Brick Works in Toronto. It has been nothing short of devastating. When I founded Evergreen 30 years ago, it was with the bold ambitions of delivering action-based environmental programs and improving public spaces for the benefit of all. Outside of flooding, we have never had to close in our 10-year history. Our programs may have changed over the years, but our commitment to community remains strong. For ten years, the Brick Works has been a shining example of the kind of community we strive to create, where visitors, food producers, farmers, and makers can come together and be active, outdoors and engage with others – all key ingredients of a healthy city.

When our weekly Farmers Market was suspended to slow the spread of COVID-19, we knew we needed to find new ways to connect and help our local food system stay strong. Farmers Market vendors came together to organize their own small pop-up markets and Evergreen launched a new ‘Farm in a Box,’ a to-go version of the Farmers Market filled with an assortment of local produce, cheese and bread for pick up. In these times of change and uncertainty, it’s more important than ever to take care of and support one another.

I know we – and the world - will come out of this on the other side, stronger than before.

We are being tested.

Even in isolation, we are truly in this together.

Renforcer la résilience communautaire

Geoff Cape,
fondateur et directeur général d’Evergreen et cofondateur de Villes d’avenir Canada

En l’espace d’à peine quelques jours, et même de quelques heures dans certains cas, nos façons de vivre, de jouer, de travailler et de communiquer avec les autres ont connu des bouleversements sans précédent.

Il est éprouvant pour chacun d’entre nous d’être témoin de la progression rapide de l’épidémie à l’échelle mondiale, de son arrivée chez nous, au Canada, et de ses effets énormes sur notre vie quotidienne. Les circonstances hors de l’ordinaire auxquelles nous faisons face aggravent les problèmes les plus urgents des villes et des communautés, notamment en ce qui concerne les logements abordables, le chômage, la santé mentale et l’accès à la nature.

Ces bouleversements provoquent une prise de conscience de nos relations d’interdépendance, à savoir des relations qui lient les personnes les unes aux autres, qui lient les personnes aux lieux et qui lient les personnes à la planète. Nous avons tous un rôle à jouer dans la façon dont nos écosystèmes urbains et naturels réagissent à ces bouleversements. Partout sur la planète, les autorités demandent aux gens de prendre des mesures exceptionnelles dans l’intérêt de tous. Cette épreuve suprême testera notre capacité à progresser collectivement.

Nos façons de communiquer avec les autres mis à l’épreuve

Les concepts maintenant familiers d’éloignement social et d’auto-isolement ont fait place à une approche encore plus puissante : la solidarité sociale.

Les gens et organisations qui viennent en aide aux autres (page en anglais seulement) et qui se sont rapidement démarqués sont particulièrement inspirants à mes yeux, qu’il s’agisse de voisins qui s’entraident, de villes qui soutiennent leurs citoyens les plus vulnérables (les travailleurs de la santé de première ligne, les travailleurs rémunérés à l’heure, les personnes âgées et les sans-abris) ou de résidents qui cherchent de nouvelles façons de communiquer pendant qu’ils sont dans l’obligation d’être séparés physiquement.

Nous sommes à mille lieues de vaquer à nos activités normales. Comme nombre d’entre vous, je télétravaille et tire pleinement avantage des moyens de communication électroniques pour rester en contact avec les autres. Pour les organisations de toutes tailles, y compris les œuvres de bienfaisance et les entreprises privées, cette période transformera radicalement les façons qu’auront les gens de se rassembler, de communiquer et de mener leurs activités. Fondations communautaires du Canada, l’un des partenaires fondateurs de Villes d’avenir Canada, a regroupé des ressources et ateliers en ligne pour aider d’autres organismes communautaires à rester en activité durant la crise.

Concernant nos façons de communiquer, nous ne sommes qu’au début d’une ère de changement. Durant la période d’adaptation à notre nouvelle réalité plus virtuelle que jamais, et durant la période d’adaptation qui suivra la reprise des activités normales, nous devons continuer de nous demander de quelles manières nous pouvons améliorer nos façons de communiquer et ainsi augmenter notre qualité de vie tant individuelle que collective.

L’innovation pour renforcer la résilience urbaine

Les bouleversements entraînent leur lot de possibilités. Nous voyons déjà l’innovation émerger en ces temps de crise. Des distilleries ont modifié leurs activités pour produire du désinfectant pour les mains, des hôtels de Calgary hébergent des sans-abris et des personnes vulnérables, et des constructeurs automobiles se sont mis à fabriquer de l’équipement médical.

Des solutions à des problèmes mondiaux doivent être trouvées, et le milieu technologique canadien n’a pas hésité à s’organiser pour mettre en œuvre un nombre croissant d'initiatives visant à lutter contre la pandémie (page en anglais seulement). Parmi ces initiatives, citons le lancement de plateformes pour diffuser rapidement la bonne information, des entreprises qui augmentent la production de respirateurs pour sauver des vies et la mise au point de logiciels pour créer des outils d’aide à la prise de décisions cliniques pour les professionnels de la santé. Il ne fait aucun doute que les données et les technologies continueront d’aider à l’élaboration de solutions à des problèmes urgents posés par la pandémie.

La communauté au premier plan

La vie urbaine est profondément ancrée dans les espaces publics partagés.

Les efforts déployés pour ralentir la propagation de la COVID-19 ont touché une de mes cordes sensibles, car Evergreen Brick Works, à Toronto, a dû suspendre ses programmes publics. Cette décision m’a profondément ébranlée. Quand j’ai fondé Evergreen, il y a 30 ans, j’étais animé par l’audacieuse ambition d’offrir des programmes environnementaux concrets et d’améliorer les espaces publics dans l’intérêt de tous. Durant ses 10 ans d’existence, Evergreen Brick Works n’a jamais fermé, sauf pour cause d’inondations. Nos programmes ont évolué au fil des ans, mais notre engagement envers la communauté est toujours demeuré aussi fort. Depuis sa création, Evergreen Brick Works combine tous les éléments d’une communauté saine en offrant un espace où les visiteurs, les producteurs d’aliments, les agriculteurs et les artisans peuvent se réunir, être actifs, sortir et échanger, ce qui en fait un bel exemple de type de communautés que nous voulons créer.

Quand notre marché fermier hebdomadaire a dû suspendre ses activités pour ralentir la propagation de la COVID-19, nous savions que nous devions trouver de nouvelles façons de rester en contact avec le système alimentaire local et le soutenir. Les vendeurs du marché fermier se sont regroupés pour mettre sur pied leurs propres petits marchés éphémères, et Evergreen a lancé son panier de produits de la ferme (page en anglais seulement), soit un panier qui contient un assortiment de pains, de fromages et de produits agricoles locaux pour emporter. En cette période de changement et d’incertitude, il est plus important que jamais de se soutenir et de prendre soin les uns des autres.

Je sais qu’au bout du compte, ces événements nous rendront plus forts, nous et le reste du monde.

Nous sommes mis à l’épreuve.

L’isolement ne nous empêchera pas d’affronter l’adversité tous ensemble.