Skip to content

January 15, 2021

Canada’s Smart Cities Challenge: Catching Up with the Winners

Français

Lessons learned on building the cities of tomorrow from the four winning teams of Canada’s Smart Cities Challenge. 

Across Canada, communities of all sizes have set out to solve some of the most pressing challenges of our time using data and technology to improve the lives of residents.  

In the fall of 2017, Infrastructure Canada launched the Smart Cities Challenge – a first-of-its-kind opportunity designed to increase innovation capacity in communities, to spark multi-stakeholder partnerships and networks, and to accelerate the adoption of promising new technologies and facilitate the broader sharing and replication of solutions across the country. The response to the Challenge was unprecedented with over 200 applications received, and in May 2019 four teams from across the country were selected as the winners.  

As part of Future Cities Canada: #UnexpectedSolutions, Evergreen caught up with the four winning teams – City of Montreal, QC, City of Guelph and Wellington County, ON, Katinnganiq Makerspace Network, Nunavut and the Town of Bridgewater, Nova Scotia –  as they reflected on their journey since being announced winners. 

Here are 4 insights from our winners into building community-tailored smart solutions: 

 

Watch the full session on the Community Solutions Portal. 

Trust the expertise and connections of local partners

The City of Montreal, whose proposal earned them the $50M award, is working conjointly with 13 local partner organizations to improve mobility and access to food by leveraging data as a shared public good. According to Stéphane Guidoin, Director of the Montreal Urban Innovation Lab, the project gave way to important lessons learned, especially around efficient collaboration with parners: “We had to learn to rely on the expertise and knowledge of our individual partner organizations. They are the ones who have relationships with the people we want to reach in the community. The idea was be able to get information to shape the project from our partners, and position the City of Montreal more as a connector and a support team.” 

Manage your team’s capacity

For the City of Guelph and Wellington County, winners of a $10 M prize, the mission to become Canada’s first technology enabled circular food economy came from a stark realization - there is tremendous waste in the food system and upwards of 35 per cent of food never makes it to the plate. The Ontario community intends to create new circular food business opportunities, transform food waste into resources, and increase access to affordable and nutritious food.  

For Barb Swartzen-Truber, Director of the Smart City Office at the City of Guelph, capacity management was a key learning that emerged from their ambitious project: “We were surprised at the beginning by the large amount of interest that the project generated and the number of partners who wanted to be a part of it. It quickly became a capacity issue.” She adds: “After some time, we figured out how to solve it and the partners themselves are now collaborating with each other. When done well, these projects can almost be like a social movement.” 

Communities have individual needs

With their proposal allying youth mental health and digital literacy, the Nunavut-based Katinnganiq Makerspace Network was awarded $10M. Ryan Oliver, Chief Executive Officer of the Pinnguaq Association, a quarterpartner of the Katinnganiq Makerspace Network, points out that their approach centred on connectedness and responsiveness demonstrated the vital need for community-led initiatives: “It is an incredible challenge to connect 25 communities with different priorities and goals across two million square kilometers, and we are very careful not to just be a one size fits all. Each community is going to have different priorities around health and wellness and it is a key part to make sure that the communities are leading what these technologies and solutions can do for them." 

You can’t rush transformative work

The Town of Bridgewater, Nova Scotia, was awarded the $5 M prize for their program Energize Bridgewater. The ambitious project aims to tackle energy poverty using a range of community engagement activities, neighborhood energy retrofit programs as well as innovative technology solutions to manage and monitor community energy use. Having worked on the project since its inception, Leon de Vreede, Sustainability Planner, has gathered many valuable insights over the course of his smart cities journey: “One of the big lessons learned was the perspective that things are going to take time. We had an ambitious agenda from the start, but we found out quickly that you can't rush transformative work. It's going to take time because it deals with complex systems, and it deals with people's attitudes, beliefs and lived experiences. You need to take the time to hear them and have those people engaged in a meaningful way." 

For more lessons learned from the winners of Canada’s Smart Cities Challenge, register for free on the Community Solutions Portal to access the full session.  


The winners of Canada's first Smart Cities Challenge share their lessons learned at Future Cities Canada: #UnexpectedSolutions

Défi des villes intelligentes du Canada: Le parcours des gagnants 

Leçons tirées sur la construction des villes de demain grâce aux quatre équipes gagnantes du Défi des villes intelligentes du Canada.  

Partout au Canada, des communautés de toutes tailles s'engagent à résoudre certaines des problématiques les plus sensibles de notre époque au travers de l’utilisation des données et de la technologie pour améliorer la vie des résidents.

À l'automne 2017, Infrastructure Canada a lancé le Défi des villes intelligentes - une occasion unique en son genre conçue pour accroître la capacité d'innovation dans les collectivités, encourager la formation de partenariats, accélérer l'adoption de nouvelles technologies et faciliter le partage et la réplication de solutions à travers le pays. La réponse au Défi a été sans précédent avec plus de 200 candidatures soumises. En mai 2019, quatre équipes de partout au pays ont été sélectionnées comme gagnantes.

Dans le cadre des #SolutionsInattendues de Villes d’avenir Canada, Evergreen a réuni les quatre équipes gagnantes - la ville de Montréal, QC, la ville de Guelph et le comté de Wellington, ON, le Katinnganiq Makerspace Network, Nunavut et la ville de Bridgewater, NS – pour réfléchir sur leur expérience depuis l’annonce de leur victoire. 

Voici 4 observations des lauréats sur la création de solutions intelligentes adaptées aux communautés:

 

La séance complète est disponible sur le Portail de solutions pour les communautés.

Faites confiance à l'expertise de vos partenaires locaux

La Ville de Montréal, dont la proposition leur a valu le prix de 50 millions de dollars, travaille conjointement avec 13 organisations partenaires locales pour améliorer la mobilité et l'accès à la nourriture en tirant parti des données en tant que bien public partagé. Selon Stéphane Guidoin, directeur du Laboratoire d'innovation urbaine de Montréal, le projet a donné lieu à d'importants enseignements, notamment autour de la collaboration efficace avec les partenaires: «Nous avons dû apprendre à faire confiance et nous appuyer sur l'expertise et les connaissances de nos organisations partenaires. Ce sont eux qui ont des relations avec les personnes que nous voulons toucher dans la communauté. L'idée était de pouvoir obtenir les informations nécessaires pour façonner le projet auprès de nos partenaires, et positionner davantage la Ville de Montréal comme un connecteur et une équipe de soutien. »

Gérez la capacité de votre équipe

Pour la ville de Guelph et le comté de Wellington, lauréats d'un prix de 10 millions de dollars, l'intention de devenir la première économie alimentaire circulaire reposant sur la technologie au Canada est venue d'un constat brutal - il y a un gaspillage énorme dans le système alimentaire et plus de 35% de la nourriture ne se rend pas jusqu’à l'assiette du consommateur. La communauté ontarienne a pour but de créer de nouvelles opportunités commerciales d'alimentation circulaire, de transformer le gaspillage alimentaire en ressources et d'améliorer l'accès à des aliments abordables et nutritifs.

Pour Barb Swartzen-Truber, directrice exécutive du bureau des villes intelligentes de la ville de Guelph, la gestion de la capacité a été un apprentissage clé qui a émergé de leur projet ambitieux: «Au début, nous avons été surpris par le grand intérêt que le projet a suscité et le nombre important de partenaires qui voulaient en faire partie. C'est rapidement devenu un problème de capacité. » Explique-t-elle. «Après un certain temps, nous avons fini par le résoudre et les partenaires collaborent désormais eux-mêmes les uns avec les autres. Lorsqu'ils sont bien réalisés, ces projets-là peuvent presque ressembler à un mouvement social. »

Les communautés ont des besoins individuels  

Avec leur proposition alliant santé mentale et la littératie numérique chez les jeunes, le Katinnganiq Makerspace Network, basé au Nunavut, a reçu 10 millions de dollars. Ryan Oliver, président-directeur général de l'Association Pinnguaq, partenaire à un quart du Katinnganiq Makerspace Network, souligne que leur approche centrée sur la connectivité et la réactivité a démontré le besoin vital d'initiatives menées par la communauté: «C'est un défi incroyable de connecter 25 communautés avec priorités et objectifs différents sur deux millions de kilomètres carrés, et nous faisons très attention de ne pas être une solution à l’emporte-pièce. Chaque communauté va avoir des priorités différentes en matière de santé et de bien-être et il est essentiel qu'elles puissent décider comment utiliser ces technologies et ces solutions. »

Le travail de transformation ne peut pas être précipité

La ville de Bridgewater, en Nouvelle-Écosse, a reçu le prix de 5 millions de dollars pour son programme Energize Bridgewater. Ce projet ambitieux vise à lutter contre la pauvreté énergétique par l’utilisation d'activités d'engagement communautaire, de programmes de rénovation énergétique et de solutions technologiques innovantes pour gérer et surveiller la consommation d'énergie communautaire.

Ayant travaillé sur le projet depuis sa création, Leon de Vreede, planificateur du développement durable, a pû rassembler de nombleuses observations: «L'un des grands apprentissages a été la perspective que ces choses prennent du temps. Nous avions un programme ambitieux dès le départ, mais nous avons rapidement découvert qu’il est impossible de précipiter le travail de transformation. Ce travail pren du temps parce qu'il traite de systèmes complexes, il traite des attitudes, des croyances et des expériences vécues. Il faut absolument prendre le temps d'entendre et d’impliquer les individus de manière significative. »

Pour plus de leçons apprises des gagnants du Défi des villes intelligentes du Canada, inscrivez-vous gratuitement sur le Portail de solutions pour les communautés pour accéder à la séance complète.


Les gagnants du Défi des villes intelligentes du Canada partagent leurs apprentissages aux #SolutionsInattendues de Villes d'avenir Canada