Skip to content
The Housing Supply Challenge Second Round Pre-Launch title card, showing profiles of Romy Bowers (President & CEO, CMHC) Steffan Jones (Vice-President, Innovation, CMHC), and Brigit Knecht (Senior Manager, Innovation, CMHC)

May 25, 2021

Five Insights from the Pre-Launch of the Second Round of the Housing Supply Challenge

Français

Experts from CMHC discuss the second round, Getting Started: Pre-development Processes

At Future Cities Canada: The Summit on May 19, 2021, we heard from CMHC’s new President and CEO Romy Bowers, VP of Innovation Steffan Jones, and Senior Manager of Innovation Brigit Knecht as they discussed the Housing Supply Challenge and its second round, Getting Started: Pre-development Processes. The Housing Supply Challenge aims to remove or reduce barriers that hinder housing supply. Up to $300 million in funding will be awarded to innovative solutions over the next five years. The Pre-Development Round invites stakeholders from across Canada to submit locally relevant solutions that improve pre-development of housing that is affordable in their own communities.

Want to learn more? Thinking about applying? Here are five key points we took away from that conversation.

The pandemic has further highlighted inequities in the housing sector

The events of the last year have emphasized the need for safe housing. “Our homes have become our sanctuary,” says Bowers. “It’s the place where we work, shop, study, everything else.” But the pandemic has not affected everyone equally, and following stay-at-home orders just aren’t possible for those who don’t have a safe home to go to.

“The pandemic has adversely affected vulnerable populations, particularly racialized communities,” says Jones. “There’s a renewed commitment to create cities where everyone feels a sense of belonging and a chance to thrive.” Addressing systemic racism and reconciliation are essential priorities when breaking down barriers to housing.

Barriers are not uniform across the country

Rural and urban, prairie and coastal, small towns and large: barriers to affordability present differently in different parts of the country, and housing solutions must reflect that. A solution that works in one community may not be applicable in another.

“One of the beauties of a challenge program is it throws the doors wide open for people to identify how these barriers manifest in their local communities and how they can solve them,” says Knecht. Different perspectives are necessary, and partnerships are encouraged, which leads to the next key insight.

Collaboration is key to solving the Housing Supply Challenge

“There’s no one organization that can fix the systemic challenges that exist in the housing system,” says Bowers, but she’s optimistic about solutions that can be implemented by different organizations working together to create long-lasting change.

“One of the key objectives of the Housing Supply Challenge is to foster partnerships,” says Knecht. “This includes applicants working together to solve problems, but we also mean really conscientious engagement with the communities. Make sure you’re talking to the people, and show us how that is reflected in the solution you’re bringing forward.”

Inspiration can be found in imagining a better future

The panelists were asked to envision their ideal future in which all pre-development barriers were removed or solved. For Bowers, that took the form of “quicker approvals, simpler processes, and timely responses to targeted needs in communities.” She looked to the City of Calgary, which recently streamlined a 60-day approval process, as inspiration.

Knecht envisioned a world in which younger generations weren’t burdened by the anxiety of housing affordability within their life time. “It would be nice if some of those anxieties were lessened in society and we were able to focus on other bigger social questions,” she says.

Jones hopes that Round 2 of the Housing Supply Challenge will be a step towards “leveling the playing field a bit between large developers with established relationships, and smaller developers and nonprofits whose hearts are in the right place but who don’t necessarily have the capacity or financial wherewithal to compete.” He imagines a future in which everybody gets a seat at the table.

Support to advance your housing solution is available

Interested applicants from all sectors across Canada are encouraged to apply. This includes nonprofits, private sector, planners, builders, architects, engineers, Indigenous organizations and groups, universities and colleges, provincial, territorial, municipal and regional governments, or a partnership of any of the above. Applications for the Getting Started Round open on June 9th.

CMHC has partnered with Evergreen to offer potential applicants support throughout the Housing Supply Challenge, including guidance, resources, workshops, expert panel sessions and one-on-one mentorship. Learn more about the Housing Supply Challenge Support Program. For questions, please contact HSC-DOLsupport2@evergreen.ca or (647) 670-2265. View the full conversation from The Summit.

Cinq aperçus provenant du prélancement de la deuxième ronde du Défi de l'offre de logement

Des experts de la SCHL parlent de la deuxième ronde, Démarrage : Étapes préalables à l'aménagement

À Villes d’avenir Canada: Le sommet du 19 mai 2021, nous avons entendu Romy Bowers, la nouvelle présidente et première dirigeante de la SCHL et Steffan Jones, le V.-P. de l’Innovation, ainsi que Brigit Knecht, gestionnaire principale de l’Innovation parler du Défi de l'offre de logement et de sa deuxième ronde, Démarrage: Étapes préalables à l'aménagement. Le Défi de l'offre de logement vise à éliminer ou à réduire les obstacles qui nuisent à l'offre de logement. La somme de 300 millions de dollars sera investie dans des solutions innovatrices au cours des cinq prochaines années. La ronde des étapes préalables à l'aménagement invite les intervenants, les détenteurs de droits et de titres de partout au Canada à soumettre localement des solutions pertinentes qui améliorent les étapes préalables à l'aménagement de logements abordables au sein de leurs propres communautés.;

Vous aimeriez en apprendre davantage? Vous aimeriez présenter une demande? Voici les cinq principaux points que vous avons retenus de cette conversation.

La pandémie est venue accentuer encore davantage les iniquités dans le secteur du logement.

Les événements de la dernière année sont venus souligner le besoin de logements sécuritaires. « Nos demeures sont devenues des sanctuaires, » déclare Bowers. « C’est là que nous travaillons, magasinons, étudions et faisons tout le reste. ;» Cependant, nous n’avons pas tous souffert de manière identique de la pandémie et il est tout simplement impossible de respecter l’ordre de rester à la maison lorsque nous n’avons pas de lieu sécuritaire où nous réfugier.

«La pandémie a gravement affecté les populations vulnérables, en particulier les communautés racialisées, » de dire Jones. « On assiste à un engagement renouvelé qui consiste à créer des villes où tous ressentent un sentiment d’appartenance et où ils ont la chance de s’épanouir. » La lutte contre le racisme systémique et la réconciliation sont des priorités essentielles lorsque vient le temps d’éliminer les obstacles au logement.

Les obstacles ne sont pas les mêmes partout au pays

Dans les milieux ruraux et urbains, dans les prairies et les régions côtières, dans les petites et les plus grandes villes: Les barrières à l'abordabilité ont un visage qui varie dans les différentes parties du pays et les solutions en matière de logement doivent en tenir compte. Une solution qui porte fruit dans une communauté peut ne rien améliorer dans une autre.

« Une des beautés du programme de défi consiste dans ce qu’il ouvre grand la porte afin de permettre aux gens de constater la façon dont ces barrières se manifestent au sein de leurs communautés locales et dont ils peuvent les surmonter, » de dire Knecht. La diversité des points de vue est nécessaire et on encourage la création de partenariats, ce qui nous amène à l’aperçu important suivant.

La collaboration représente la clé pour relever le Défi de l'offre de logement

« Aucune organisation n’est capable d’éliminer les défis systémiques qui existent dans le système de logement, » de dire Bowers, mais elle se dit optimiste quant aux solutions que peuvent mettre en place différentes organisations qui conjuguent leurs efforts afin de provoquer un changement durable.

«Un des objectifs du Défi de l'offre de logement est de favoriser les partenariats,» selon Knecht. « Cela comprend les demandeurs qui s’efforcent ensemble de résoudre les problèmes, mais il ne faut également pas oublier un engagement consciencieux auprès des communautés. Assurez-vous de parler aux gens et donnez-nous la preuve de cette démarche dans la solution que vous proposez.»

L’inspiration peut venir en imaginant un avenir meilleur

On a demandé aux panélistes d’imaginer selon eux l’avenir idéal où tous les obstacles préalables à l'aménagement ont été éliminés ou résolus. Pour Bowers, cet avenir s’est présenté sous la forme « d'approbations plus rapides, de processus plus simples et de réponses rapides à certains besoins précis au sein des communautés. » Elle s’est tournée vers la ville de Calgary, qui a récemment simplifié un processus d'approbation sur 60 jours, ce qui l’a inspirée.

Knecht imagine un monde où les générations plus jeunes n’auront plus à composer avec l’anxiété que suscite l'abordabilité du logement au cours de leur vie. «Il serait bien d’atténuer certaines de ces formes d’anxiété au sein de la société et nous avons été en mesure de prioriser les questions sociales plus importantes, » déclare-t-elle.

Jones espère que la deuxième ronde du Défi de l'offre de logement représentera un pas vers l’avant «qui permettra d'uniformiser légèrement les règles du jeu entre les promoteurs importants qui comptent sur des relations bien établies et les petits promoteurs et organismes à but non lucratif qui ont le cœur à la bonne place, mais qui n’ont pas nécessairement la capacité ou les ressources financières nécessaires pour les concurrencer. » Il imagine un avenir où tout le monde aura une place à la table.

De l’aide existe pour concrétiser votre solution en matière de logement

On encourage les candidats intéressés de toutes les régions du Canadaà présenter leur demande. Cela comprend les organismes à but non lucratif, le secteur privé, les associations professionnelles d’urbanistes, d’architectes, d’ingénieurs, les organismes et les groupes autochtones, les universités et les collèges, les gouvernements des provinces, des territoires, des municipalités et des régions ou un partenariat constitué de ces différentes instances. Les demandes de participation à la ronde Démarrage seront acceptées à compter du 9 juin.

La SCHL a collaboré avec Evergreen pour venir en aide aux éventuels candidats à toutes les étapes du Défi de l'offre de logement, incluant des directives, des ressources, des ateliers, des séances en compagnie d’un comité d’experts et un service de mentorat personnalisé. Apprenez-en davantage au sujet du Programme de soutien au Défi d'offre de logement. Si vous avez des questions, écrivez-nous à l'adresse HSC-DOLsupport2@evergreen.ca ou appelez-nous en composant le (647) 670-2265. Voyez la conversation au grand complet pour en apprendre davantage.