Skip to content
People walk on a busy street in Santiago, Chile.

July 23, 2018

Solutions à faible composante technologique au Défi des villes intelligentes : surmonter l’isolement social dans nos villes

Même s’il est prouvé que la participation à des activités communautaires est bénéfique sur le plan personnel, bon nombre d’entre nous ont tendance à se retirer de la vie civique. Nous sommes de moins en moins portés à voter, à donner, à faire du bénévolat et à nous réunir.

Un récent rapport de Statistique Canada souligne que l’isolement social est un problème grandissant aux répercussions économiques concrètes. L’isolement social est même lié à un risque de mortalité accru dont les conséquences sur la santé équivalent à fumer 15 cigarettes par jour.

Il n’est pas surprenant que les communautés partout au pays soient à la recherche de solutions. Trente et un pour cent des candidats au Défi des villes intelligentes ont exprimé leur volonté de redoubler d’efforts pour que les membres de leur communauté aient plus de moyens d’action et se sentent inclus dans la société.

Le Défi des villes intelligentes, une initiative du gouvernement du Canada, est un concours pancanadien ouvert aux communautés de toutes tailles, notamment aux municipalités, aux administrations régionales et aux communautés autochtones. Il vise à encourager les communautés à adopter une approche axée sur les villes intelligentes pour améliorer la qualité de vie de leurs résidents grâce à l’innovation, aux données et aux technologies connectées.

Différentes communautés ont proposé des solutions intelligentes pour favoriser l’inclusion sociale, notamment la Ville de Cochrane en Alberta, les Premières Nations de Mashteuiatsh au Québec ainsi que la Première Nation de Saint Mary et Fredericton au Nouveau­Brunswick, qui est finaliste du défi.

Les solutions proposées reposent notamment sur l’exploitation de l’accès et de la connectivité numériques pour accroître la disponibilité et l’accessibilité des ressources en santé mentale, et sur l’utilisation des données pour établir les priorités, favoriser la participation communautaire intégrée et offrir du soutien en santé.

Bien que les données et les outils numériques soient utiles pour définir les priorités et mesurer les résultats, la Ville de Vancouver a démontré que la lutte contre l’isolement social peut se faire avec un investissement initial minime.

Voici quelques‑unes des recommandations à faible composante technologique que la Ville de Vancouver met en œuvre pour vaincre l’isolement :

  • lancer un projet pilote pour un poste d’agent de liaison avec le voisinage dans des quartiers comptant un nombre élevé de nouveaux arrivants et d’immigrants;
  • élargir et améliorer la distribution d’avis par la poste;
  • promouvoir les espaces communautaires et culturels.

Ces mesures résultent des actions du groupe de travail pour la participation citoyenne (en anglais seulement).

En 2012, la Vancouver Foundation a lancé une étude sur la participation citoyenne et constaté que l’isolement social est un problème grandissant. C’est ce qui a incité la Ville de Vancouver à créer le groupe de travail pour la participation citoyenne. Présidé par le maire Gregor Robertson, le groupe était formé de 22 résidents de tous âges et milieux habitant dans différents quartiers de Vancouver.

Le mandat du groupe était d’améliorer le sentiment d’appartenance et d’inclusion des Vancouvérois, de renforcer leur participation électorale ainsi que d’apaiser la frustration des résidents et des parties intéressées concernant la participation au processus décisionnel municipal.

Lors d’une série de consultations auprès des communautés, le groupe a relevé quatre thèmes qui constituent la base de la participation citoyenne, à savoir l’approfondissement des connaissances, le renforcement des capacités, le renforcement de la confiance et l’accroissement du pouvoir. Ensuite, le groupe a établi 19 actions prioritaires à mettre en place par la Ville et six recommandations à appliquer à l’échelle communautaire, en plus de définir un ensemble de mesures pour évaluer les progrès.

Pour en savoir plus sur ces recommandations et sur la manière dont elles pourraient être mises en œuvre dans votre communauté, consultez le rapport final de la Ville de Vancouver (en anglais seulement).

Pour en savoir plus sur les finalistes du Défi des villes intelligentes et sur leurs projets, consultez le site Web du gouvernement.

Villes d’avenir Canada contribue à l’accélération de l’innovation pour transformer les villes dans l’intérêt de tous. Vous aimeriez en savoir plus sur cette initiative et être au fait des évènements ainsi que des nouvelles en matière d’aménagement urbain? Abonnez à leur infolettre pour obtenir des outils, des ressources et plus encore.