Skip to content

April 22, 2021

Building broadband from the ground up

Français 

Reliable high-speed internet unlocks new opportunities in Sioux Valley Dakota Nation, MB.

Access to high-speed, high quality internet was always important. During the pandemic, it has become essential.  

Over the past few years, community broadband has emerged as a way for rural, remote, northern and Indigenous communities, often not serviced by larger telecom companies and facing bracingly high fees, to achieve their connectivity goals and unlock opportunities.  

In Sioux Valley, MB, Dakota NET, a locally operated Wireless Internet Service Provider, has been supplying high-speed internet to its own and surrounding First Nation communities for over a decade. At the time, there was little to no connectivity in Sioux Valley, a community of 1,400 people located in southwestern Manitoba. Today, the community benefits from high-quality internet – a stark improvement that it owes to the foresight of its band leadership and of Dakota NET manager Gerald Thunderbird Sky. 

Self-governed and self-sustainable

In 2010, the Sioux Valley Dakota Nation set out to build broadband to support the development goals of the community. With the support of the Chief of Council, the First Nation used capital expenditures to purchase equipment, one item at a time, over the course of several years. Dakota NET was tasked with operating the newly acquired equipment, running the network, connecting customers, collecting payments and handling maintenance operations. This is no small feat for a team of three staff who manage broadband matters for over 300 households.    

From wires and fiber optics to broadband towers, every piece of the infrastructure is owned and controlled by the community – a necessary step to ensure the preservation of their self-governance model.  

“We were thinking long term. If we were going to continue to grow, we needed to be in a position to own the infrastructure to be able to put the power in the hands of our people,” says Thunderbird Sky. “In the past, we’ve been in situations where the equipment was leased and when there were outages, there was nothing we could do. We didn’t have a key to the lock box, we weren’t allowed to climb the tower, we couldn’t log into the system. We were at their mercy to come and repair. Now, we can manage it all.” 

Self-governance does not come without risks.  

“When equipment breaks, it’s on you to fix it!” notes Thunderbird Sky.  

Having a team available, and most of all trained, is critical to ensure the network runs smoothly and issues are troubleshooted quickly. On the other hand, with no investors involved in the project and no need for reliance on major internet service providers, Sioux Valley’s broadband structure has rapidly become self-sustainable. 

“The network pays for itself and we are able to keep our services affordable. On top of that, all the revenue that is generated by the broadband initiative stays in the community.”   

Tapping into new economic opportunities

From creating jobs to attracting new businesses, the advent of broadband has unlocked an array of new economic opportunities for Sioux Valley and the surrounding area. To meet the growing demands for broadband connectivity in the community, the Dakota NET team consists of one installer, one network administrator and Thunderbird Sky himself, who not only handles the town’s connectivity matters, but also oversees all IT operations. The company also hires summer employees from the local high school to introduce youth to careers in IT and telecoms.   

According to Thunderbird Sky, connected technologies have significantly improved the lives of residents of the Sioux Valley Dakota Nation. Among them, high speed internet has enabled remote schooling and telehealth – two strategic areas that became pivotal during the COVID-19 pandemic. The success of the broadband initiative has also made the community a more attractive location for new businesses. In the past years, Sioux Valley has welcomed new restaurants, gas stations, a community centre as well as several home-based businesses that offer their services online, all of which generate revenue for the community.  

The future is looking bright for Dakota NET. Building on this foundation, the small but mighty internet provider is now exploring ways to expand its offerings with IP technology. IP phones and security cameras, operated through the internet as opposed to cables, could save the community money by moving away from more costly phone landlines and third-party security companies. While security personnel currently sit in a command room to observe surveillance footage, IP technology will also allow them to access real-time video on their phone all while actively securing the community. For the Sioux Valley Dakota Nation, this is another step toward self-governance.   

From a success story to a replicable solution 

Ten years later, Thunderbird Sky reflects on the factors that made this endeavor a resounding success, pointing in particular to the unwavering support from the community’s band leadership and partners who helped him develop broadband knowledge and capacity. 

Looking ahead, Thunderbird Sky hopes to partner with other communities that are getting started on their broadband journey. From measuring scope and understanding complex terminology to purchasing the right equipment, he remembers the difficulties he faced in implementing broadband alone. With the deep expertise he has acquired over the years, Thunderbird Sky is now in a position to advise and coach others to do the same.  

“It’s a lifechanging thing for a community to have their own local internet service provider. We’ve come a long way and reflecting on it, it’s kind of amazing. It took a lot of people and leadership to come together to make this happen.” says Thunderbird Sky. “I really foresee myself helping other communities that are looking to do something similar.” 

Ultimately, his biggest piece of advice is to remember who you’re doing it for - the community.  

“It’s not cheap but it’s going to pay off. Don’t be scared of the price tag!” 

 

Gerald Thunderbird Sky is a contributor to the Partnering for Success With Community Broadband toolkit and a panelist at the Indigenous Communities Innovation Workshop organized by the Community Solutions Network.  

Innovation Workshops are regional virtual events that bring together municipalities, Indigenous communities, municipal networks, academics, and subject-matter experts to connect, share, and ask questions around how to best use data, tools and processes to advance action on emerging issues around climate adaptation and resilience, smart energy and broadband connectivity. To learn more, visit the Community Solutions Portal

 

Un réseau à large bande développé à partir de zéro

Un accès fiable à Internet haute vitesse ouvre de nouveaux débouchés pour la bande de la nation Sioux Valley Dakota, au Manitoba

La connectivité haute vitesse de qualité procure d’importants avantages, et en cette période de pandémie, elle est même essentielle.

Ces dernières années, les services communautaires à large bande sont devenus une façon pour les communautés rurales, éloignées, nordiques et autochtones, souvent négligées par les grandes entreprises de télécommunication et stoppées dans leurs projets par les coûts faramineux, d’atteindre leurs objectifs en matière de connectivité et d’ouvrir de nouvelles perspectives. Au Manitoba, Dakota NET, un fournisseur de services Internet sans fil exploité localement, assure la connectivité à haute vitesse des Premières Nations de Sioux Valley et des environs depuis une dizaine d’années. Avant l’établissement de l’entreprise, la connectivité était pratiquement nulle à Sioux Valley, une localité d’environ 1 400 habitantes et habitants du sud-ouest du Manitoba. Aujourd’hui, grâce à la prévoyance de ses leaders et du directeur de Dakota NET, Gerald Thunderbird Sky, la communauté jouit d’un accès à Internet robuste.

Autonomie et autosuffisance

En 2010, la bande de la nation Sioux Valley Dakota a entrepris de se doter d’un accès à large bande pour soutenir ses objectifs de développement. Avec l’appui du chef et du conseil, la bande a utilisé son budget d’investissement pour procéder, sur plusieurs années et une pièce d’équipement à la fois, à l’achat du matériel nécessaire. Dakota NET a reçu le mandat d’exploiter le nouvel équipement et le réseau, d’en assurer la maintenance ainsi que de raccorder les clients et de percevoir les paiements. Ceci représente tout un exploit pour une équipe de trois personnes appelée à gérer l’accès à large bande de plus de 300 ménages.

Déterminée à préserver son autonomie, la communauté exploite chaque élément de l’infrastructure, des fils et des fibres optiques aux tours de communication à large bande, et en est propriétaire.

« Nous avions une vision à long terme. Pour continuer notre croissance et maintenir les décisions dans la communauté, il fallait que les infrastructures nous appartiennent », explique M. Thunderbird Sky. « Dans le passé, l’équipement était loué et nous ne pouvions rien faire quand il y avait des pannes. Nous n’avions pas la clé du boîtier de sécurité, nous n’avions pas le droit de grimper dans la tour, et nous ne pouvions pas nous connecter au système. Les

réparations dépendaient entièrement du bon vouloir du fournisseur. Aujourd’hui, c’est nous qui nous occupons de tout ça. »

Cela dit, l’autonomie n’est pas sans risque.

« Lorsqu’il y a un bris d’équipement, c’est à nous d’y remédier! » souligne M. Thunderbird Sky.

La présence d’une équipe mobilisable et – ce qui est essentiel – qualifiée est indispensable au bon fonctionnement du réseau et à la résolution rapide des problèmes. Par ailleurs, comme le service à large bande de Sioux Valley n'est pas financé par des investisseurs et ne dépend pas de grands fournisseurs Internet, l'autosuffisance a rapidement été atteinte.

« Le réseau se finance de lui-même, et les prix sont abordables. En plus, toutes les recettes générées par l’initiative sont encaissées dans la communauté. »

De nouveaux débouchés économiques

L’accès à Internet haut débit a créé de nombreux débouchés économiques pour Griswold et les localités environnantes, notamment au chapitre de la création d’emploi et de l’établissement de nouvelles entreprises. Pour répondre à la demande toujours croissante en connexions à haute vitesse dans la communauté, Dakota NET emploie deux personnes, l’une chargée des installations et l’autre de l’administration du réseau, en plus de M. Thunderbird Sky, qui non seulement gère la connectivité locale, mais supervise aussi toutes les activités de TI. L’été, l’entreprise emploie également des élèves de l’école secondaire locale, permettant à des jeunes de découvrir diverses possibilités de carrière dans les TI et les télécommunications.

Selon M. Thunderbird Sky, les technologies connectées ont grandement amélioré la vie de la bande de la nation Sioux Valley Dakota. Parmi les avantages apportés par Internet haute vitesse, il cite l’enseignement à distance et la télésanté, deux services stratégiques qui sont devenus cruciaux avec l'arrivée de la pandémie. L’accès à large bande a aussi rendu la localité plus attirante pour les nouvelles entreprises. Ces dernières années, des restaurants, des stations-service, un centre communautaire et plusieurs entreprises à domicile se sont implantés à Sioux Valley, offrant des services en ligne et générant des recettes à l’échelle locale.

L’avenir s’annonce prometteur pour Dakota NET. Maintenant bien établi, le petit, mais remarquable fournisseur Internet envisage aujourd’hui de se lancer dans les services sur IP. La téléphonie et les caméras de sécurité sur IP, qui utilisent Internet au lieu des réseaux traditionnels, pourraient faire faire des économies aux résidentes et résidents en fournissant une solution de rechange à la téléphonie filaire et aux services de sécurité tiers, qui coûtent cher. Actuellement, le personnel de sécurité doit rester dans une salle de commandement pour voir les vidéos de surveillance, mais la technologie sur IP lui permettrait de le faire en temps réel sur son téléphone pendant qu’il assure activement la sécurité de la communauté. Pour la bande de la nation Sioux Valley Dakota, ceci représente une nouvelle occasion de renforcer son autonomie.

De la réussite locale à la solution transposable

Dix ans après le début du projet, M. Thunderbird Sky réfléchit aux facteurs qui ont fait le succès de l’entreprise et souligne l’importance du soutien inébranlable des leaders de la bande et des autres partenaires, qui l’ont aidé à développer les connaissances et les capacités nécessaires en matière de connectivité à haut débit.

Dans le futur, il espère pouvoir s’associer à d’autres localités qui s’engagent sur le chemin de l’accès à large bande. Il a dû surmonter seul de nombreux défis, y compris pour établir la portée du projet, comprendre la terminologie complexe et acheter l’équipement approprié, afin de mettre sur pied le service à large bande. Fort d’une solide expertise acquise au fil des ans, M. Thunderbird Sky est aujourd’hui prêt à conseiller et à accompagner celles et ceux qui souhaitent répéter l’expérience.

« La présence d’un fournisseur de services Internet local a changé la vie des membres de la communauté. Nous avons accompli une tâche énorme et, à vrai dire, extraordinaire. Il aura fallu beaucoup de gens et de leadership pour y arriver », affirme M. Thunderbird Sky. « J’aimerais maintenant aider les autres communautés qui ont les mêmes ambitions. »

En fin de compte, le meilleur conseil qu’il ait à donner est de ne pas oublier pour qui l’on déploie ces efforts : la communauté.

« C’est cher, mais ça en vaut la chandelle. Ne laissez pas les coûts vous décourager! »

Gerald Thunderbird Sky a contribué à la trousse Partnering for Success With Community Broadband (disponible en anglais seulement. La traduction française sera disponible sous peu) et participé à titre d’expert à l’atelier d’innovation des communautés autochtones organisé par le Réseau de solutions pour les communautés.

Les ateliers sur l’innovation sont des événements régionaux virtuels qui réunissent des municipalités, des communautés autochtones, des réseaux municipaux, des acteurs du milieu universitaire et des spécialistes de divers domaines pour leur permettre de tisser des liens, d’échanger et de poser des questions sur la meilleure manière d’utiliser les données, les outils et les processus pour prendre des mesures concernant les enjeux émergents en matière d’adaptation et de résilience face aux changements climatiques, d’énergie intelligente et de connectivité à large bande. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le Portail de solutions pour les communautés.