Skip to content
Executive Director Jean-Noé, meeting with former US President Barack Obama and 9 leaders in open data in Ottawa. Image Credit: © The Obama Foundation
Image Credit: © The Obama Foundation

June 25, 2019

A Conversation on Open Government with nine international leaders and former U.S. President Barack Obama

Français

OpenNorth Executive Director Jean-Noé on meeting with Obama Foundation

Leaders from around the world in open government gathered last month in Ottawa for the Open Government Partnership (OGP) Global Summit. One of the participants was Jean-Noé Landry, the Executive Director of OpenNorth and lead technical partner of Future Cities Canada’s Community Solutions Network.

Jean-Noé was also one of the nine international leaders selected to meet with former U.S President Barack Obama to discuss government transparency, inclusivity and accountability. This intimate conversation was organized by The Obama Foundation to hear directly from these nine leaders from organizations from Afghanistan, Argentina, Canada, Estonia, Kenya, Kyrgyzstan, Ukraine, and the United Kingdom to learn about the unique cultural and historical challenges that they are confronting, and determine what needs to be done to help them keep expanding their impact.

Former President Obama’s highlighted the role that each leader has as an individual, pointing out the importance for integrity, the need for truth, facts, and tactical engagement.

 “Recognition from The Obama Foundation was a huge honour, personally and professionally. It amplifies the work that our team at OpenNorth is doing,” said Jean-Noé from OpenNorth’s headquarters in Montreal. “The opportunity to be in that moment, holding that space, it gives you a greater sense of purpose and responsibility that makes you want to be bolder, more inclusive, more courageous with your activism.”

Obama pointed out to the group how it is important for leaders to realize the responsibility they have in their positions of leadership, and have a strong sense of our core values as activists.

“Uncovering the facts, being objective and able to have confidence in what we know – and defend it is critical,” said Jean-Noe. “There is a real struggle for authenticity and these are the foundational and core principles and values that are at the heart of our democratic institutions and socio-political systems. The more we can support each other in our critical thinking in challenging our assumptions about our local democracies, the more that advantages the world at large.”

A well-earned seat, at the head of the table

OpenNorth’s initial expertise started as open data and civic technology. Now they have become leaders on open smart cities in Canada, and around the world. For Jean-Noé, their track record shows how they’ve always stayed a step ahead – seeing and anticipating industry trends – and how they have built relationships and partnerships with cities, international organizations, municipal networks, and a wide range of stakeholders, locally and globally.

“This network of relationships and partnerships is crucial to our success as the lead technical partner of the Community Solutions Network. Working with Evergreen and partners, we are the bridge-builder - helping communities talk to the right people and find the right partners by tapping into our existing networks or creating new ones.”

Jean-Noé highlighted the importance of collaboration, and the significance of bringing leaders together in the way that the Obama Foundation did in Ottawa. “We need to curate that kind of approach and nurture it and double our efforts to support different kinds of leadership within and outside government.”

 “There is a degree of inter-connectedness that exists in our individual and personal struggles that we live true in our own society, but ultimately it is on a much bigger, global scale,” continued Jean-Noe. “The one thing that bonded those in Ottawa together was that we saw the common challenges in our countries and are being witnesses and drivers of changes that are occurring in society. At OpenNorth we take this very seriously in our work because that’s part of our role as an intermediary, mediator and bridge builder.”

Obama pointed out to the group how it is important for leaders to be courageous in their activism, realize the responsibility they have in their positions of leadership, and have a strong sense of our core values as activists. For Jean-Noé, “uncovering the truth, the facts, being objective and being able to have confidence in what we know – and defend it.” is critical. Especially in 2019, when “there is a real struggle of authenticity and legitimacy – [that come] at huge costs if we are not vigilant and if we do not step up. These are the foundational and core principles and values that are at the heart of our democratic institutions and socio-political systems. There is a body of knowledge that describes the democratic advantage internationally and the more we can support each other in our critical thinking in challenging our assumptions about our local democracies, the more that advantages the world at large.”

Building relationships to create open smart communities

OpenNorth is committed to their role as intermediary and bridge builder. This commitment is something that has enabled them to transition from an organization focused on open data to one that is among the few who are advancing the ‘openness movement’ and setting the international agenda. Since creating the first global definition of an open smart city with academic and governmental colleagues, Jean-Noé and his team have operationalized their research and findings as the lead technical partner of the Community Solutions Network, a program of Future Cities Canada.

Launched in March 2019, the Community Solutions Network is a new platform for communities to connect and build a national centre of excellence in open smart cities. Led by Evergreen with OpenNorth and partners, the Network is a community-centric platform, serving every type of Canadian community: big, mid-sized, Indigenous, small and northern.

OpenNorth leads the Network’s One-to-One Advisory Service to operationalize the open smart city definition developed in 2018. At no cost to the community, the Advisory Service offers basic and advanced courses online, guidelines, templates, as well as personalized guidance. The intended audiences are municipal leaders, and technical leads within cities and communities.

As OpenNorth continues to expand, Jean-Noé shared that “the key for us is to maintain our focus on not only capacity-building but field building and going into those areas that are ambiguous and challenging. We need to continue questioning the assumptions that we have about the work that we do.”

For more information on the Community Solutions Network and Advisory Services, visit the CSN webpage on FCC site.

Photos © of The Obama Foundation.

Conversation sur le gouvernement ouvert entre neuf leaders mondiaux et l’ancien président américain Barack Obama

Compte-rendu de la rencontre organisée par la fondation Obama à laquelle a participé Jean‑Noé Landry, directeur général de NordOuvert

Des leaders du gouvernement ouvert de différents pays se sont réunis le mois dernier à Ottawa à l’occasion du Sommet mondial 2019 du Partenariat pour un gouvernement ouvert. L'un des participants était Jean‑Noé Landry, directeur général de NordOuvert et partenaire technique principal du Réseau de solutions pour les communautés de Villes d’avenir Canada.

M. Landry faisait partie d’un groupe de neuf leaders mondiaux choisis pour rencontrer l’ancien président américain Barack Obama afin de discuter de la transparence, de l’inclusion et de la responsabilisation des gouvernements. Cette conversation réunissant un nombre limité de personnes était organisée par la fondation Obama, qui voulait entendre ce qu’avaient à dire les neufs chefs d’organismes de l’Afghanistan, de l’Argentine, du Canada, de l’Estonie, du Kenya, du Kirghizstan, de l’Ukraine et du Royaume-Uni concernant les défis culturels et historiques particuliers auxquels ils font face afin de déterminer ce dont ils ont besoin pour leur permettre de générer des effets toujours plus importants.

L’ancien président a souligné le rôle unique de chaque leader, y compris l’importance de l’intégrité, de la recherche de la vérité, des faits et de l’engagement tactique.

« Ce fut un grand honneur, tant personnel que professionnel, d’avoir été choisi par la fondation Obama. Le travail de toute l’équipe de NordOuvert gagne ainsi en importance », a affirmé M. Landry du bureau principal de NordOuvert, à Montréal. « Avoir la chance de vivre un moment comme celui-là renforce la détermination et le sentiment de responsabilité et nous amène ainsi à faire preuve d’activisme de façon plus audacieuse, inclusive et courageuse. »

M. Obama a souligné au groupe l’importance pour les leaders de prendre conscience de leurs responsabilités et d’agir en conformité avec les valeurs qui leur tiennent à cœur.

« Il est essentiel d’établir les faits, de rester objectif, d’avoir confiance en nos connaissances et d’être en mesure de défendre notre point de vue », a ajouté M. Landry. « Il faut lutter pour assurer l’intégrité. Ce sont les principes et les valeurs de base qui sous-tendent nos institutions socio-économiques tout comme notre système sociopolitique. Plus nous saurons nous entraider pour renforcer notre esprit critique et remettre en question les idées reçues concernant nos États démocratiques, mieux le monde en général s’en portera.

Une place d’honneur bien méritée

NordOuvert a commencé son existence comme organisme spécialisé en données ouvertes et en technologie civique, avant de devenir un chef de file des villes intelligentes ouvertes au Canada et ailleurs dans le monde. Pour M. Landry, le bilan de l’organisme démontre son avant-gardisme ainsi que sa capacité à cerner et à anticiper les tendances sectorielles et à établir des relations et des partenariats avec les villes, les organisations internationales, les réseaux municipaux et un grand nombre d’intervenants, à l’échelle locale aussi bien que mondiale.

« Ce réseau de relations et de partenariats est indispensable à notre succès à titre de premier partenaire technique du Réseau de solutions pour les communautés. En collaboration avec Evergreen et nos partenaires, nous créons des liens et aidons les communautés à s’adresser aux bonnes personnes et à trouver les partenaires qu’il leur faut en nous appuyant sur nos réseaux ou en en créant de nouveaux. »

M. Landry a aussi souligné l’importance de la collaboration et la pertinence d’un rassemblement de leaders tel que celui organisé par la fondation Obama à Ottawa. « Il faut prévoir et favoriser ce type d’approche et redoubler nos efforts pour soutenir les différents types de leadership au sein des gouvernements comme ailleurs. »

« Dans une communauté donnée, les combats particuliers et personnels sont tous interreliés, mais avec un peu de recul, on se rend compte que le champ de bataille est manifestement planétaire », a poursuivi M. Landry. « Ce qui unissait les participants à la rencontre tenue à Ottawa était la conscience des défis communs auxquels font face les pays et du fait que nous sommes les témoins et les moteurs de la transformation de la société. À NordOuvert, nous prenons cela très au sérieux, car cela fait partie de notre rôle d’intermédiaire, de médiateur et de bâtisseur de ponts. »

M. Obama a souligné au groupe l’importance pour les leaders de militer avec courage, de prendre conscience de leurs responsabilités et d’agir en conformité avec les valeurs qui leur tiennent à cœur. Pour M. Landry, il est essentiel « d’établir la vérité et les faits, de rester objectif, d’avoir confiance en nos connaissances et d’être en mesure de défendre notre point de vue. » Cette approche est particulièrement nécessaire aujourd’hui, en 2019, au moment où « [il] faut lutter pour assurer l’intégrité et la légitimité, [car] l’inaction pourrait nous coûter très cher si nous ne faisons pas attention. Ce sont les principes et les valeurs de base qui sous-tendent nos institutions socio-économiques tout comme notre système sociopolitique. Les avantages démocratiques à l’échelle planétaire de cette approche sont bien reconnus, et plus nous saurons nous entraider pour renforcer notre esprit critique et remettre en question les idées reçues concernant nos États démocratiques, mieux le monde en général s’en portera. »

Établir des relations pour créer des communautés intelligentes ouvertes

NordOuvert prend son rôle d'intermédiaire et de bâtisseur de ponts très au sérieux. Cet engagement a permis à l’organisme, initialement axé sur les données ouvertes, de devenir l’un des rares organisateurs du « mouvement pour l’ouverture » à l’échelle internationale. Après avoir élaboré, en collaboration avec leurs collègues des secteurs universitaire et gouvernemental, la première définition générale de la ville intelligente ouverte, M. Landry et son équipe traduisent aujourd’hui leur recherche et leurs résultats en mesures concrètes, à titre de partenaires techniques principaux du Réseau de solutions pour les communautés, un programme de Villes d'avenir Canada.

Lancé en mars 2019, le Réseau de solutions pour les communautés est une nouvelle plateforme visant à permettre aux communautés de tisser des liens et de mettre sur pied un centre d’excellence national sur les villes intelligentes ouvertes. Cette plateforme communautaire dirigée par Evergreen, en collaboration avec NordOuvert et d’autres partenaires, est au service de toutes les collectivités canadiennes, qu’elles soient grandes, moyennes, autochtones, petites ou septentrionales.

NordOuvert dirige le service de consultation personnalisé du Réseau afin de mettre en œuvre la vision de la ville intelligente ouverte élaborée en 2018. Il s’agit d’un service gratuit qui est offert aux collectivités et qui comprend des cours de base et avancés en ligne, des directives, des modèles et des conseils personnalisés. Ce service est destiné aux décideurs municipaux et aux responsables techniques des villes et des collectivités.

NordOuvert continue d’élargir ses activités, et pour M. Landry, « il est essentiel que l’organisme continue à concentrer ses efforts non seulement sur le renforcement des capacités, mais aussi sur le développement du secteur, et qu’il explore des domaines plus complexes et ambigus. Nous devons continuer à remettre en questions nos a priori concernant ce que nous faisons. »

Pour en savoir plus sur le Réseau de solutions pour les communautés et son service de consultation, rendez-vous sur la page Web se trouvant sur le site de Villes d'avenir Canada.