Skip to content
A busy main street in a small town with bikes parked and people walking past coffee shops.

May 13, 2019

La résilience : d’un océan à l’autre

Les changements climatiques et les inégalités exercent une énorme pression sur nos villes, causant des catastrophes à répétition, comme des inondations et des feux incontrôlés, et surmenant entre autres les systèmes alimentaires et de logement.

Dans les villes du 21e siècle, la résilience n’est plus seulement un objectif à atteindre : elle est essentielle à la création de communautés sécuritaires, florissantes et prospères pour tous.

L’organisme 100 Resilient Cities définit la résilience urbaine comme étant « la capacité des personnes, des communautés, des établissements, des entreprises et des systèmes au sein d’une ville à survivre, à s’adapter et à croître, peu importe le stress chronique et les événements naturels graves auxquels ils font face » [traduction libre].

Nos communautés de toute taille doivent garder la tête haute malgré le stress chronique vécu en raison du taux de chômage élevé et des logements inabordables, et malgré les événements naturels graves comme les tremblements de terre et les inondations.

Des programmes comme le Défi des villes intelligentes, d’Infrastructure Canada, aident les villes à faire de la résilience une priorité.

Le Défi des villes intelligentes est un concours ouvert aux municipalités, aux administrations locales et régionales et aux communautés autochtones de partout au Canada.

Ce défi aide les communautés canadiennes à résoudre les problèmes auxquels leurs résidents font face par l’établissement de nouveaux partenariats au moyen d’une approche axée sur les villes intelligentes. Une telle approche implique l’obtention de résultats probants pour les résidents grâce à l’utilisation de données et de technologies connectées et doit pouvoir être adoptée par les communautés de toute taille.

Les communautés gagnantes seront annoncées le 14 mai et recevront un prix en argent qui les aidera à mettre leur proposition en œuvre.

Certaines communautés finalistes, comme Richmond en Colombie‑Britannique ainsi que les comtés de Parkland, de Brazeau, de Lac Ste. Anne et de Yellowhead en Alberta, ont mentionné explicitement la résilience dans leur énoncé de défi.

Pour Richmond, la résilience était axée sur l’intervention en cas de catastrophe.

L’énoncé de défi de la communauté est le suivant : « Richmond, une ville insulaire dont la population est en croissance rapide et diversifiée et qui abrite des infrastructures et des services gouvernementaux d’importance nationale, a besoin de plateformes physiques et virtuelles résilientes qui sont intégrées de façon transparente à tous les ordres de gouvernement afin d’améliorer la qualité de vie dans les activités quotidiennes et de minimiser les répercussions des catastrophes majeures sur la collectivité. »

Pour les communautés rurales des comtés de Parkland, de Brazeau, de Lac Ste. Anne et de Yellowhead, la résilience équivaut à un système alimentaire sécuritaire qui soutient l’agriculture et qui attire une jeune génération d’agriculteurs.

Leur énoncé de défi se lit comme suit : « Notre collectivité agricole se revitalisera et prendra de l’expansion grâce à la connexion des gens avec la terre et l’alimentation, en plus d’inciter les citoyens à partager son mode de vie prospère, novateur et résilient. »

Bien que ces énoncés de défi fassent directement mention de la résilience, les projets de Défi des villes intelligentes proposés par d’autres communautés mettent l’accent sur la capacité de fournir de la stabilité à leurs résidents et en font une composante clé du renforcement de la résilience.

Le logement est une priorité pour la Nation Crie d’Eastmain. Dans le cadre du Défi des villes intelligentes, elle « élaborera un programme de logement abordable à consommation énergétique nette zéro offrant des conceptions adaptées à la culture et utilisant des technologies intelligentes, des techniques de construction novatrices et des systèmes d’énergie de remplacement afin de remédier à la pénurie de logements, à la mauvaise qualité et au coût élevé de la construction de maisons à Eastmain et dans les collectivités autochtones partout au Canada ».

L’accès à un logement sécuritaire, abordable et adéquat pour tous les résidents est essentiel dans les communautés qui souhaitent faire face aux pressions des changements climatiques et à d’autres événements ou stress.

Montréal veut non seulement utiliser la technologie pour améliorer l’accès à ses systèmes de mobilité et augmenter les options de transport efficace et durable afin de réduire l’utilisation de l’automobile, mais aussi faire de l’ouverture une priorité.

Dans son résumé, on peut lire : « En complément de la dimension technologique, des projets transversaux en gouvernance et en engagement citoyen assureront un déploiement responsable des technologies, issus de décisions approuvées collectivement et évitant des dérives en matière de collecte et d’usage des données. »

La gouvernance et l’engagement civique sont des composantes clés du soutien aux villes intelligentes ouvertes. Nous sommes heureux de pouvoir aider les communautés susmentionnées et d’autres communautés dans leur parcours visant à devenir ouvertes et intelligentes au moyen de notre Réseau de solutions pour les communautés.

Créé conjointement avec Evergreen et NordOuvert, les partenaires de Villes d’avenir Canada, le Réseau est une plateforme nouvellement lancée où les communautés peuvent échanger entre elles ainsi qu’avec les leaders d’opinion et les fournisseurs de services dans l’espace des villes intelligentes ouvertes.

Nous sommes ravis de travailler avec les communautés mentionnées ci-dessus et avec d’autres finalistes dans le cadre de nos services de consultation. Plus tard cette année, nous collaborerons avec un grand nombre de communautés, en plus des finalistes du Défi des villes intelligentes, pour les aider à intégrer des approches axées sur l’ouverture et la technologie dans leur région.

Entre-temps, si vous êtes un membre du personnel municipal, un dirigeant autochtone ou un cadre supérieur au sein d’une organisation et que vous aimeriez en apprendre plus sur ces approches, joignez-vous à l’un de nos programmes événementiels qui ont lieu partout au pays et qui comprennent des séances de recherche d’idées, des « journées de collision » (collision days) et des tables rondes communautaires. Pour de plus amples renseignements et pour vous inscrire, consultez notre page d'événements.

Le Réseau de solutions pour les communautés est une plateforme axée sur la communauté, mise au service de toutes les collectivités canadiennes : grandes, moyennes, autochtones, petites ou septentrionales. L’ensemble d’activités y étant créé deviendra une source précieuse d’information, d’apprentissage et de services de consultation destinés aux leaders municipaux et de communautés dans des domaines clés des données et de la technologie et aidera à améliorer la vie des résidents.

Pour en savoir plus sur le Réseau de solutions pour les communautés, consultez notre site Web. Pour en lire davantage sur les finalistes, consultez le site du Défi des villes intelligentes.